T-shirts à petit prix

Les t-shirts

Depuis bien longtemps maintenant, les t-shirts font partie de notre vie quotidienne. Quelque soit notre mode de vie, notre travail ou notre position sociale, nous portons tous, plus ou moins fréquemment ces vêtements légers. Les marques l’ont d’ailleurs bien compris puisqu’elles se sont lancé sur marché, avec plus ou moins de réussite mais avec une constance évidente. Que ce soient les marques plus tournées vers le sport, telles Nike ou Adidas pour n’en citer que deux ou bien celles plus fashion comme DieselG-Star ou Le Temps des Cerises ou les marques plus typées haute couture comme Calvin Klein, toutes se battent à grands coups de créativité pour tenter de prendre des parts de marchés.

Mais d’autres acteurs ont investis le marché du t-shirt :

  • Les « pure-players » du web et le plus emblématique de tous La Fraise
  • Les spécialistes de la vente par correspondance comme La Redoute ou Les 3 Suisses
  • Les discounters qu’ils soient sur internet ou en centres commerciaux, tels Kiaby
  • Les spécialistes du t-shirt personnalisé, essentiellement sur le web
  • etc …

Comme on le voit les t-shirts attirent tout le monde ! Il faut dire que le marché est immense puisqu’il est estimé à 500.000 pièces par an rien qu’en France. On comprends que les marques aient les dents aiguisées …

Les prix

La mondialisation fonctionne à plein sur le marché des t-shirts. Les prix d’achats des modèles basiques sont très en dessous de 1€ ! ça explique facilement que l’on trouve des t-shirts pas cher assez facilement sur internet ou dans les boutiques spécialisées. Ca crée aussi un effet d’aubaine pour les vendeurs qui peuvent afficher des promos tout au long de l’année tout en conservant des marges plutôt élevées. Au final, le t-shirt est devenu un produit de consommation courante et très souvent à petit prix.

Segmentation

La segmentation du marché est assez simple et claire : d’un coté les tshirts pour homme et de l’autre ceux pour les femmes, avec les modèles personnalisés en arbitre. Les modèles pour les enfants  sont beaucoup plus spécifiques car pas forcément suivis par les marques traditionnelles. Et puis, il y a un autre segment de marché très important, c’est le t-shirt publicitaire. Là , les volumes sont simplement monstrueux et font appels à des prestataires très spécialisés qui travaillent à partir de t-shirts vierges et les impriment directement.

Techniques de marquage

En ce qui concerne les techniques de marquage sur tee shirts, on dénombre 4 grandes catégories : la couture, l’impression, le collage et le transfert.

Le transfert est de moins en moins utilisé car sa résistance dans le temps est très faible et les motifs de dégradent très rapidement. Les plus gros utilisateurs sont les particuliers qui impriment directement les feuilles spéciale transfert et qui les appliquent sur des t-shirts vierges avec un fer à repasser.

Le collage revient au premier plan avec des techniques modernes comme le flex qui consiste à imprimer un motif sur un support souple qui est ensuite collé sur le tissu du t-shirt. La technique très ancienne, précurseur du marquage sur tshirt, le flocage, est toujours présente sur le marché, mais de plus en plus contestée.

La technique de la couture est essentiellement utilisée par les brodeurs qui possèdent dorénavant des machines totalement automatiques et pilotées par des systèmes informatiques. Il est possible de broder très rapidement quasiment n’importe quel motif, du plus simple au plus complexes.

Enfin les technique d‘impression s’octroient la part du lion ! en premier lieu la sérigraphie, très utilisée pour les t-shirts publicitaires, est la moins chère de toutes dès que les séries sont supérieures à 100 pièces. Le procédé est un peu complexe et demande de gros investissements et, surtout, les produits et les encres utilisés sont assez nocifs. Une technique d’impression assez jeune commence à émerger doucement, c’est l’impression numérique sur textile ou DTG. C’est le même principe que les imprimantes jet d’encre du commerce, sauf que les machines et les encres sont adaptées au tissu. Le tenue dans le temps, même si elle est un peu moins bonne que la sérigraphie, est excellente et il est possible d’imprimer n’importe quel motif, même des photos avec une  très bonne qualité du rendu. C’est le système utilisé par tous les spécialistes de la personnalisation de t-shirts à l’unité ou en petite série.

Les matières

L’immense majorité des produits du marché sont des t-shirts 100% coton. Cette matière première abordable en terme de prix et facilement renouvelable est le pilier du marché du t-shirt. Il est amusant de noter, d’ailleurs, que l’un des plus gros producteurs de coton du monde n’est autre que les Etats Unis, qui pourtant fait fabriquer la quasi totalité des tissus en extrême orient ! Les textiles à base de coton utilisés dans la confection des tshirts sont parfois agrémentés de polyester, surtout dans le cas de couleurs pas faciles à utiliser pour teindre les fibres de coton (le gris clair par exemple).

De nouvelles matières matières arrivent sur le marché comme le lycra, très extensible, ou d’autres très orientées bio et écologiques telles que la fibre de bambou.